Les problématiques

L’individu en construction

La société dans son ensemble propose une règlementation, édicte des conditions et des lois du développement cognitif et affectif, des règles du comportement social positif, ou acceptable, des méthodes d’apprentissage, afin que l’imprévu ne puisse advenir. Il est donc impératif de les prendre en compte comme des éléments constitutifs en ce qui concerne le socle moral de l’individu, puisque lorsqu’il s’engage, il n’est que le pur produit d’une société.
La morale est première dans la mise en place effective de ces règles permettant de vivre dans une communauté civile et militaire. Elle est également première dans le développement de la personne, car celle-ci doit d’abord intégrer la « condition » avant de pouvoir en discuter le bien-fondé.
La morale en tant que gardienne du comportement envers l’autre ne peut donc faire l’économie du sens. C’est ici que morale et éthique cheminent, que les principes éthiques peuvent transcender les règles morales dans un exercice de réflexion non balisé par des réponses définitives.

 

Christian BRUN

Télécharger la version complète de l’article :

De l’intérêt de l’histoire dans l’enseignement de l’éthique militaire _4_

Publicités