Au XVIe siècle, Hugo Grotius codifie le droit de la guerre dans la forme sécularisée qu’on lui connait aujourd’hui. Il établit un ensemble de règles fondamentales pour encadrer le recours à la violence. Pour être légitime, la guerre doit se conformer aux mêmes règles que celles de la justice. Elle doit respecter des principes naturels, universels et intemporels. La guerre juste doit reposer sur des fondements légitimes, c’est-à-dire qu’elle doit découler d’une volonté établie de restaurer la justice. Dans son exécution, elle doit également respecter des principes de justice et de respect qui proscrivent un déchainement incontrôlé de la violence. Ainsi la guerre ne suspend pas le droit et ceux qui violent ces principes sont passibles de condamnation.

Christian BRUN et Mathieu VAUDOUR

Télécharger la version complète de l’article:

Condamner la guerre juste

Publicités